Sainte Germaine (31) en France et dans le Monde

  

Qui est cette jeune fille?

Aucune des personnes présentes à cette heure matinale ne la connaît. Mais les nouvelles vont vite et bientôt tout ce que compte le village accourt vers l’église ; seuls les anciens sont en mesure d’identifier le corps : " c’est Germaine Cousin, disent-ils, qui était manchote et était atteinte de la maladie des écrouelles "; en effet, le cou porte des cicatrices, la main est infirme.

Le curé Gounilhac, voyant dans cet événement un signe de Dieu, fait présenter à la hâte un cercueil provisoire qu’il place ensuite, debout, près de la chaire avoisinant le banc de la famille de Beauregard.

Suite à la guérison miraculeuse de Madame de Beauregard qui fit grande impression, les gens du village et des alentours viennent nombreux invoquer leur " petite sainte " ; dès lors, le curé consigne, par actes notariés, le récit des grâces obtenues par son intercession.

  

ACCUEIL